Le projet /
Pourquoi a-t-on besoin d'une ligne d'allègement au nord?

Le réseau de transport en commun subit une pression accrue en raison de la demande toujours plus grande découlant de l’augmentation de population que connaît la ville de Toronto. La ligne d’allègement Sud permettra d’améliorer grandement cette situation. Mais cela ne suffit pas : la congestion devrait s’accentuer, plus particulièrement sur la ligne 1 Yonge, au nord de Bloor, ce qui réduit considérablement le confort, la rapidité et la fiabilité des services de transports pour les résidents. La ligne d’allègement Nord fournira une option de transport additionnelle, désengorgera la ligne 1 Yonge, la station existante Bloor-Yonge ainsi que la nouvelle station Eglinton, tout en offrant une meilleure capacité d’achalandage vers le centre-ville. Ainsi, les gens profiteront de meilleures liaisons vers les destinations clés de la ville, d’un meilleur accès aux entreprises et à l’emploi, ainsi que de déplacements en transport en commun moins longs et plus confortables.

L’objectif de la ligne d’allègement Nord est de :

  • Optimiser le réseau de transport

    La ligne 1 Yonge est la plus achalandée dans la région du grand Toronto et de Hamilton et fonctionne actuellement au-dessus de sa capacité maximale lors des périodes de pointe. Plus la population de la ville de Toronto croîtra, plus la ligne 1 sera achalandée, ce qui signifie que nous devons trouver d’autres moyens de transporter les gens là où ils souhaitent aller. Un prolongement de la ligne d’allègement Sud en direction nord depuis la station Pape offrira une plus grande capacité d’accueil de passagers tout en réduisant l’engorgement, ce qui améliorera le rendement de l’ensemble du réseau de transport régional.

  • Relier les communautés

    La ligne d’allègement Nord fournira un meilleur accès au transport en commun pour des communautés qui ne sont actuellement pas desservies par le transport en commun rapide, et créera des points de convergence pour mieux connecter les gens avec les centres urbains, les pôles d’emploi et les destinations régionales. Le prolongement des services de transport en commun rapide vers le nord depuis la station Pape, qui sera par ailleurs relié aux services de transport en commun existants et futurs, comme la ligne 5 Eglinton et la ligne 4 Sheppard, offrira une liaison nord-sud nouvelle et nécessaire dans la ville, qui viendra bonifier le réseau de transport de Toronto.

  • Améliorer l’expérience de transport, la santé et l’environnement

    Les temps d’attente, le trafic et la congestion augmenteront au même rythme que la population. La ligne d'allègement Nord créera un désengorgement des lignes de transport en commun existantes, ce qui rendra les déplacements plus fiables, sûrs et agréables dans la ville de Toronto. Les options de transport en commun réduisent les émissions de gaz à effet de serre par trajet effectué, fournissent une solution de rechange à la voiture et constituent un mode de transport plus actif, ce qui contribue à protéger notre environnement et notre santé.

  • Croître au rythme de la région

    D’ici 2041, la population de la région du grand Toronto et de Hamilton, qui approchait les 7 millions d’habitants en 2016, devrait passer à près de 10,1 millions d’habitants, ce qui représentera 4,8 millions d’emplois. Comme le centre-ville de Toronto demeure le plus grand pôle d’emploi au Canada, la ligne d’allègement Nord et la ligne d’allègement Sud offriront une solution de rechange de transport rapide et pratique, et permettra aux navetteurs d’éviter une correspondance à la très achalandée station Bloor-Yonge tout comme la congestion du métro Yonge. Bref, ces lignes d’allègement permettront aux gens de se rendre plus facilement au travail, tout comme à leur lieu de divertissement.

Partagez cette page: